Aller au contenu principal

Supervision de node

Dans ce chapitre nous allons vous guider tout au long du réglage d'une solution de monitoring locale pour votre node validateur.

Prérequis#

Vous devez avoir votre node validateur installé et actif. Ce guide a été testé sous la version Ubuntu 20.04 LTS.

Réglages de Prometheus#

Dans la première étape nous allons installer le serveur Prometheus.

User et Directories#

Nous créons un user (utilisateur), prometheus, juste à des fins de monitoring qui n'a pas de répertoire home et ne peut pas être utilisé pour ouvrir une session.

$ sudo useradd --no-create-home --shell /usr/sbin/nologin prometheus

Puis nous créons des répertoires pour le fichier exécutable et les fichiers de configuration.

$ sudo mkdir /etc/prometheus
$ sudo mkdir /var/lib/prometheus

Nous allons changer le propriétaire des répertoires pour restreindre l'accès au nouvel utilisateur, prometheus.

$ sudo chown -R prometheus:prometheus /etc/prometheus
$ sudo chown -R prometheus:prometheus /var/lib/prometheus

Installer Prometheus#

Vérifier le numéro de la dernière version de Prometheus sur la page de sorties GitHub. Au moment de l'écriture de l'article, la dernière version est la v2.25.2. Insérer la dernière version dans les lignes de commandes suivantes.

# download prometheus
$ wget https://github.com/prometheus/prometheus/releases/download/v2.25.2/prometheus-2.25.2.linux-amd64.tar.gz
# unpack the binaries
$ tar xfz prometheus-*.tar.gz
# enter the unpacked directory
$ cd prometheus-2.25.2.linux-amd64

Maintenant copier les binaires dans votre dossier local.

$ sudo cp ./prometheus /usr/local/bin/
$ sudo cp ./promtool /usr/local/bin/

Nous devons maintenant définir le nouvel utilisateur, prometheus, comme étant propriétaire de ces binaires.

$ sudo chown prometheus:prometheus /usr/local/bin/prometheus
$ sudo chown prometheus:prometheus /usr/local/bin/promtool

Ensuite nous allons copier l'interface web et les pré-configurations.

$ sudo cp -r ./consoles /etc/prometheus
$ sudo cp -r ./console_libraries /etc/prometheus

Vous l'avez peut-être deviné, mais nous allons aussi changer le propriétaire de ces répertoires.

$ sudo chown -R prometheus:prometheus /etc/prometheus/consoles
$ sudo chown -R prometheus:prometheus /etc/prometheus/console_libraries

Maintenant que nous avons tous les paquets nécessaires, nous pouvons remonter d'un niveau et supprimer le dossier contenant les sources.

$ cd .. && rm -rf prometheus*

Création du fichier de configuration, prometheus.yml, avec l'éditeur de votre choix (nano / vim / pico).

$ sudo nano /etc/prometheus/prometheus.yml

Notre config est divisé en trois sections:

  • global: sets the default values for scrape_interval and the rule-execution interval with evaluation_interval
  • rule_files: specify rule-files the Prometheus server should load
  • scrape_configs: this is where you set the monitoring-resources

Nous allons rester simples et terminer avec cette configuration:

global:
scrape_interval: 15s
evaluation_interval: 15s
rule_files:
# - "weHaveNo.rules"
scrape_configs:
- job_name: "prometheus"
scrape_interval: 5s
static_configs:
- targets: ["localhost:9090"]
- job_name: "substrate_node"
scrape_interval: 5s
static_configs:
- targets: ["localhost:9615"]

La première tâche d'organisation de données (scrape) exporte les données de Prometheus, la seconde exporte les mesures du node HydraDX. Nous avons réglé le scrape_interval de chaque tâche pour avoir des statistiques plus détaillées. Cela remplace les valeurs globales. Le target dans static_configs définit où les exportateurs fonctionnent, nous nous en tenons aux ports par défaut ici.

Après avoir sauvegardé la configuration nous allons - encore une fois - changer le propriétaire.

$ sudo chown prometheus:prometheus /etc/prometheus/prometheus.yml

Démarrer Prometheus#

Pour faire démarrer Prometheus automatiquement et fonctionner en arrière-plan nous allons créer un service Prometheus avec systemd. Créez un nouveau config (encore avec l'éditeur de votre choix):

$ sudo nano /etc/systemd/system/prometheus.service

Coller les configurations suivantes et sauvegardez le fichier.

[Unit]
Description=Prometheus Monitoring
Wants=network-online.target
After=network-online.target
[Service]
User=prometheus
Group=prometheus
Type=simple
ExecStart=/usr/local/bin/prometheus \
--config.file /etc/prometheus/prometheus.yml \
--storage.tsdb.path /var/lib/prometheus/ \
--web.console.templates=/etc/prometheus/consoles \
--web.console.libraries=/etc/prometheus/console_libraries
ExecReload=/bin/kill -HUP $MAINPID
[Install]
WantedBy=multi-user.target

Ensuite nous allons effectuer les trois étapes suivantes: systemctl daemon-reload charge les nouvelles configurations et met à jour celles existantes. systemctl enable active notre nouveau service systemctl start déclenche l'exécution du service.

Vous pouvez effectuer les étapes au dessus en une commande en exécutant:

$ sudo systemctl daemon-reload && systemctl enable prometheus && systemctl start prometheus

Vous devriez maintenant être capable d'accéder à l'interface web de Prometheus à http://localhost:9090/.

Node Exporter#

Nous allons installer Node Exporter pour organiser les métriques du serveur qui vont être remontées dans le tableau de bord. Veuillez vérifier le numéro de la dernière version ici et mettez la commande à jour. Au moment de l'écriture de l'article la dernière version est 1.1.2.

Installer Node Exporter#

Télécharger la dernière version.

$ wget https://github.com/prometheus/node_exporter/releases/download/v1.1.2/node_exporter-1.1.2.linux-amd64.tar.gz

Extraire l'archive que vous venez de télécharger. Cela créera un dossier appelé node_exporter-1.1.2.linux-amd64.

$ tar xvf node_exporter-1.1.2.linux-amd64.tar.gz

Ensuite nous copions le binaire dans notre répertoire local d'application and l'assignons à notre utilisateur superviseur.

# copy binary
$ cp node_exporter-1.1.2.linux-amd64/node_exporter /usr/local/bin
# set ownership
$ sudo chown prometheus:prometheus /usr/local/bin/node_exporter

Nous pouvons maintenant faire un peu de ménage et supprimer les paquets téléchargés et extraits.

$ rm -rf node_exporter*

Créer un Service Systemd#

De la même façon que Prometheus nous voulons que Node Exporter fonctionne comme un service aussi. Créez un service systemd avec l'éditeur de votre choix.

$ sudo nano /etc/systemd/system/node_exporter.service

Et copiez y la configuration suivante.

[Unit]
Description=Node Exporter
Wants=network-online.target
After=network-online.target
[Service]
User=prometheus
Group=prometheus
Type=simple
ExecStart=/usr/local/bin/node_exporter
[Install]
WantedBy=multi-user.target

Nous allons maintenant activer et démarrer le service avec cette simple ligne de commande.

$ sudo systemctl daemon-reload && systemctl enable node_exporter && systemctl start node_exporter

Ajouter Scrape Job pour Node Exporter#

Le Node Exporter est maintenant actif et opérationnel mais nous devons dire à Prometheus d'organiser (scrape) ses données. Nous allons ouvre le fichier de configuration, prometheus.yml, encore une fois avec l'éditeur de votre choix.

$ sudo nano /etc/prometheus/prometheus.yml

Et à la toute fin du fichier nous allons ajouter un scrape config de plus. Coller le contenu suivant et sauvegarder le ficher.

- job_name: 'node_exporter'
scrape_interval: 5s
static_configs:
- targets: ['localhost:9100']

L'application des changements de configuration au redémarrage du service Prometheus est requise.

$ sudo systemctl restart prometheus.service

Les métriques de votre serveur sont maintenant organisées (scraped) et peuvent être trouvées dans l'interface web Prometheus. Nous allons en avoir besoin plus tard pour notre tableau de bord.

Configuration de Grafana#

Nous pouvons voir nos métriques dans l'interface web, mais ce n'est pas la façon dont on veut les superviser. On les veut belles et propres. C'est là que Grafana entre en jeu.

Installer Grafana#

Veuillez vérifier quelle est la dernière version de Grafana avec ce lien. Vous pouvez soit changer le numéro de version dans les commandes suivantes ou copier les commandes d'installation directement depuis le lien. Au moment de l'écriture de l'article la dernière version est 7.5.1.

$ sudo apt-get install -y adduser libfontconfig1
$ wget https://dl.grafana.com/oss/release/grafana_7.5.1_amd64.deb
$ sudo dpkg -i grafana_7.5.1_amd64.deb

Le paquet est fourni avec un service systemd intégré que nous allons configurer et démarrer exactement comme le service Prometheus.

$ sudo systemctl daemon-reload && sudo systemctl enable grafana-server && sudo systemctl start grafana-server

Accéder à l'interface web#

Nous allons être capable d'ouvrir l'interface web Grafana à http://localhost:3000/. Les identifiants de session de Grafana par défaut sont: User: admin
Password: admin

Configurer les Datasource#

Veuillez cliquer sur la roue des paramètres dans le menu et choisissez source de données (datasource). Dans la fenêtre suivante cliquez "ajouter Datasource" et sélectionnez "Prometheus".

Dans le formulaire suivant vous n'avez pas besoin de changer quoi que ce soit excepté l'URL. Entrez http://localhost:9090/ et cliquez Save and Test.

Importer le tableau de bord#

Veuillez cliquer sur le bouton Plus dans le menu principal de navigation et sélectionnez import.

Nous allons utiliser le Tableau de bord HydraDX pour le charger vous entrez l'id 14158 et cliquez sur le bouton Load.

Il n'y a pas besoin de beaucoup de configuration ici, assurez vous juste que Prometheus est utilisé comme source de donnée. Vous pouvez maintenant terminer l'importation.

Vous devriez maintenant voir votre tableau de bord directement. Si certains panneaux sont vides, assurez vous que la sélection au dessus des panneaux est comme suit:

  • Chain Metrics: Substrate
  • Chain Instance: localhost:9615
  • Server Job: node_exporter
  • Server Host: localhost:9100